Retour de voyage- rétrospective voyage d'achat!

Retour de voyage- rétrospective voyage d'achat!

Il y a déjà trois mois qu'Anna et moi sommes revenues de voyage, déjà trois mois que nous avons parcourus les plus de 15 000 kilomètres qui nous séparaient de notre confort pour vivre le choc de l'Asie. Trois courtes semaines qui ont changé ma vision du monde. 

On m'avait vaguement parlé du "blues" que peut provoquer un retour de voyage, si court soit-il… Pour ma part, j'avoue avoir eu un retour de voyage mouvementé, ce qui m'a permis de ne pas trop y penser… Puis, quelques semaines plus tard, la tempête bien tassée, assise devant mon ordi à regarder les photos ramenées de Bangkok et de Delhi, j'ai été prise d'un vertige, d'une émotion indéfinissable. J'y étais et c'était bien vrai. Voilà ma première pensée… C'était peut-être la nostalgie d'un souvenir fort, les odeurs, la chaleur et surtout les gens et leur regard… Je me suis sentie tellement chanceuse d'avoir pu être là, d'avoir foulé un lieu qui n'était pas le mien et de m'être imprégnée d'une nouvelle culture. J'ai donc pris conscience que même si je ne me sentais pas changée, il y avait quand même quelque chose en moi de différent. Je crois fermement qu'on ne voyage pas sans être prêt à vivre quelques émotions. On ne s'en fait plus simplement parler, on constate! On constate une fois là-bas les innombrables différences d'un lieu tel que l'Asie par exemple versus notre société occidentale. Il y a de quoi avoir le vertige.

 

 

 

Simplement de Bangkok à Delhi, il y a une multitude de divergences. Les réalités qui m'ont marqué d'un pays ne seront pas nécessairement les mêmes que celles de l'autre pays. À Bangkok c'était plutôt la consommation, la vitesse à laquelle tout se déroule, la frénésie et le climat électrisant de cet endroit qui m'ont frappé… Pour l'Inde, c'est exactement le contraire, car bien qu'au niveau de la densité de population et de l'agitation que cela produit, j'ai trouvé qu'il se dégageait un calme et une sérénité peu commune dans ce pays… J'ai adoré l'expérience que j'ai vécue, la façon dont nous avons voyagé, parce que bien entendu ce n'était pas un voyage de détente ou d'exploration, j'y suis allée pour travailler, pour faire les achats de la prochaine saison pour la boutique… Je me suis retrouvée à mille lieues de chez moi pour continuer de travailler. Quelle chance ! Et quel apprentissage j'ai pu faire sur notre monde et sur moi-même.

 

 

 

 

Et puis on revient et on se dit qu'on veut faire attention à nos habitudes de vie, à notre consommation, à tout ce qui nous a secoués de ces pays, puis assez vite on retombe dans nos habitudes, parce que c'est dans le cours des choses et de notre rythme de vie. Entendez-moi bien ici, je ne fais pas le procès de notre société et de son fonctionnement, mais pour moi, après avoir entr'aperçu les réalités de ces gens qui vivent à des milliers de kilomètres de chez nous, j'arrive à mieux comprendre l'importance de nos entreprises locales et de nos petits gestes pour l'environnement. J'arrive également à mieux saisir l'importance de vivre sainement et de prendre du temps pour soi; sans que ce soit facile, je me dis que ça vaut bien l'effort. Je crois qu'il est impératif après un voyage de s'arrêter et de s'immerger dans les souvenirs cueillis là-bas. Ils formeront votre personne et vous outilleront fort probablement dans les décisions qui se présenteront à vous. Le voyage que j'ai fait m'a grandement marqué et m'incite à poursuivre la grande aventure qu'est la découverte de notre territoire ainsi que l'ensemble du monde. Il y a tant de positif à voyager et à vivre diverses expériences dans la vie qu'il ne faut pas s'empêcher d'explorer si l'envie vous prend!

 

 

 

 

 

Commentaires

  1. Patricia Patricia

    Allo ma belle roxanne. Je viens de lire. Ton message sur ton voyage en Inde. Sa l'air assez époustouflant les paysages. Et l'environnement avec les vaches. En pleine rue sa doit etre étourdissant. Tellement y'a des choses a voir ,encore une fois. Félicitations. Tu as trouver ta voie dans Ce domaine. Sa te va a merveille. Bravo. Patricia. Ton ancienne collègue de travail
    Bye a bientot.

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires